Résultats    Résultats    
IUT dans la presse
0 sélectionnée(s) / 13 réponse(s) « 1 (2) 3 »

Un enseignement appliqué très apprécié des étudiants
Dautresme Isabelle
Le Monde, supplément Universités et Grandes écoles , 22430 , 23/02/2017 , p. 9
L'IUT de Lyon1 met l'accent sur la pratique et l'acquisition de savoir-faire par ses étudiants grâce à différents projets et méthodes : participation à des concours nationaux, mise en situation professionnelle, pédagogie inversée ou encore évaluation des enseignements par les étudiants.

Garantir l'égalité des chances
Blitman Sophie
Le Monde, supplément Universités et Grandes écoles , 22430 , 23/02/2017 , p. 8
L'Eneps, Ecole nationale de l'enseignement professionnel supérieur, permet à des étudiants titulaires d'un baccalauréat professionnel de suivre, de manière adaptée la première année, les enseignements de quatre DUT proposés par l'IUT1 de Grenoble.

Les formations courtes "à la française" s'exportent bien
Seingier Hélène
Le Monde, supplément Universités et Grandes écoles , 22430 , 23/02/2017 , p. 10
Le modèle des formations dispensées par les IUT en France est de plus en plus reproduit à l'étranger. Ainsi, la durée des formations, l'importance donnée à la pratique, ou encore l'adaptation des enseignements aux besoins des territoires, sont des éléments appréciés par d'autres pays du monde qui manquent de techniciens supérieurs. De nombreux échanges sont mis en place, l'exportation de ce modèle étant aussi un enjeu économique et politique pour la France.

Un séjour à l'étranger peut faire la différence
Guiomard Gwenole
Le Monde, supplément Universités et Grandes écoles , 22430 , 23/02/2017 , p. 4
Faire un séjour à l'étranger est un atout pour les étudiants. C'est pourquoi de plus en plus d'établissements proposant des formations en deux ou trois ans donnent cette possibilité à leurs étudiants. C'est le cas des IUT avec le Dueti (Diplôme universitaire d'études technologiques internationales) ou des grandes écoles avec le Bachelor.

BTS, IUT : stop ou encore ?
Davidenkoff Emmanuel
Le Monde.fr , 21/02/2017 , A leur création, les BTS et les DUT devaient permettre une insertion professionnelle à bac +2. Cependant, en raison de différents facteurs, ils sont plutôt considérés aujourd'hui comme un tremplin vers des études plus longues. Des mesures sont donc prises pour tenter d'inverser la tendance.
« 1 (2) 3 »